Thomas CHAVAGNEUX

“Tom’As”

25 ans
Célébataire, hélas…

Thomas Chavagneux

Depuis combien de temps faites de vous de la magie ?

Lors de mon tout premier contact avec la magie, je devais avoir environ 6 ans. J’ai réellement commencé à m’y investir autour de mes 8 ans.

Qu’est-ce qui vous a amené à la magie ?

Deux éléments m’ont amené à la magie. Mon tout premier contact a été mon père, qui n’est pas du tout magicien, qui faisait disparaitre une pièce de sa main, pour la faire réapparaitre derrière mon oreille. Je ne savais pas comment il faisait et cela m’amusais beaucoup.

Le deuxième élément a été la visite d’un salon pour enfants au parc Floral de Paris. J’ai vu un magicien et ses tours m’ont impressionné. Je lui ai donc acheté ma toute première boite de magie.

J’appris plus tard que ce magicien s’appelait Gérard Majax.

Quest-ce qui vous plait dans la magie ?

Le plus plaisant dans la magie, c’est la réaction des spectateurs, leur surprise, leur étonnement, leur émerveillement, leur amusement, leurs interrogations aussi !

Quel type de magie faites-vous?

Je me suis assez vite tourné vers le close-up. C’est vraiment un style de magie que j’aime, car c’est de la magie réalisée très près des spectateurs (d’où son nom) et le plus souvent avec des éléments normaux. Les réactions sont décuplées du fait que la magie se passe sous leurs yeux.

Je la pratique le plus souvent lors de fêtes familiales, anniversaires privés et même à l’hôpital !

Lorsque j’étais en école de commerce, j’ai voulu participer au spectacle de l’école. J’ai donc dû changer mes habitudes de close-up man pour présenter des tours adaptés pour la scène. J’ai beaucoup apprécié cette expérience et est heureux de refaire de la scène de temps à autre.

Enfin, j’ai aussi présenté des spectacles privés pour les anniversaires d’amis. Je me suis donc également prêté à l’exercice de la magie de salon.

Quel autre métier faites-vous ?

A côté de la magie, je viens de terminer mes études dans l’audiovisuel. Je me destine à être producteur audiovisuel, c’est-à-dire celui qui va organiser le tournage : trouver les financements nécessaires, gérer la partie juridique et organisationnelle, bref, tout faire pour que le projet puisse voir le jour.

Vos plus belles rencontres dans la magie ?

Chaque rencontre était un merveilleux moment. Que ce soit la rencontre avec Bebel, Yann Frich, Luc Langevin, … Je ne pourrais pas ressortir une rencontre en particulier. Tous les magiciens que j’ai rencontrés étaient très gentils, disponibles, et de bons conseils.

Je me souviendrais tout de même de ma rencontre avec Antonio le magicien, à l’Apollo théâtre !

Au moment des photos en fin de spectacle, il me laisse lui présenter un tour et me dit à la fin « Toi, tu pourras bientôt me remplacer sur scène ! » J’ai été extrêmement touché !

Vos artistes préférés ?

Mes artistes préférés sont d’abords ceux qui m’ont appris mes premiers tours. Je pense à Jean-Pierre Vallarino, Bernard Bilis, et David Stone.

Il y a bien sûr les grands du métier : Bébel, Tamariz, Goshman, Dani DaOrtiz, Dominique Duvivier, …

Vos autres passions ?

La magie me prend la majeure partie de mon temps libre.

Étant donné mes études et mon futur métier, j’aime aussi beaucoup voir des films et aller au cinéma, quoique que ces derniers temps, ça a été un peu plus compliqué.

Parallèlement, je suis pongiste depuis plusieurs années. J’ai récemment commencé la compétition, ça me motive d’avoir un objectif.

J’ai également été batteur dans un groupe il y a quelques années. J’aime bien, de temps à autre, aller frapper la caisse claire, ça défoule !

L’avenir de la magie ?

Dans la situation actuelle, l’avenir de la magie ne me semble pas des plus clair. Le monde de la culture a extrêmement souffert depuis mars 2020. Je suis content de voir les spectacles reprendre peu à peu. J’espère que cela va continuer et que les artistes pourront à nouveau exercer dans des conditions normales.

Je suis également heureux de voir de plus en plus d’émissions de TV sur la magie. Elles permettent de faire découvrir de nouveaux talents et de nouveaux styles de magie au grand public.