Arnaud Lhermitte

Ce soir c’était cartomagie et ça rime avec Rouby.

Encore une soirée à distance mais ça nous rapproche, c’est quand même mieux que de ne pas se voir.

Aussi ce soir, Rouby nous a préparé 5 super routines et vous allez voir (ou revoir pour ceux qui étaient là) que ça valait le coup de Zoom !

Je ne vais pas les décrire ici mais je vous indique les sources quand elles sont connues, pour que vous puissiez vous y référer (et puis d’abord il faut bien que vous fassiez un minimum d’effort, non mais rogntudju ! comme disais 

Prunelle). Mais de toutes manières, bande de veinards, je crois bien que notre cher président va mettre le descriptif de chaque routine sur le site.

 – Pour commencer, le Bonneteau Intox. D’après mes sources, on n’a pas la source mais en deux mots, un bonneteau à quatre cartes. On voit des cartes blanches là où il n‘y en a pas, comme les mousquetaires il se met en quatre pour nous montrer des trois là où ils sont quatre, en fait il nous trompe à chaque fois – c’est le principe – mais ça vaut vraiment le coup de s’y essayer quand trois cartes blanches et une carte à point jouent les échangistes, leur don d’ubiquité fait perdre la boule (ça tombe bien, c’est bientôt Noël).

 – Ensuite, une autre routine sans créateur connu : la carte rouge. Une prédiction cette fois avec une astuce très maline, 12 cartes blanches et un dé. C’est imparable, tous les coups du dos du dé sont gagnants quoi que le spectateur fasse !

– On continue avec Surprise… Surprise, un tour à 6 mains issu des cerveaux de Richard Wollmer, Gérald Mainart et Jean-Claude Rubeyrie (tiens je le connais celui-là).

On joue avec des cartes de visite, des cartes à jouer, du bluff et des fausses erreurs en font un tour à double détente mais je laisse cartes blanches à Rouby qui vous l’expliquera bien mieux que moi.

 Le jeu gomme maintenant. Une jolie création de Didier Laurini où l’identité de toutes les cartes du jeu va disparaître sous les curieux coups de gomme de la carte choisie. On nage dans le grand blanc.

– Et enfin pour terminer cette belle soirée et avant de s’envoler, voici Fly Card, quand Aldo Colombini joue les fines lames, ça donne cette formidable routine qui, entre les mains expertes de Rouby, fait mouche à tous les coups (merci J.C.).

Voilà, mes amis, ce que fut notre dernière soirée cartomagie de l’année 2020.

Nous étions nombreux à déguster ces petits cadeaux (de Noël) et nous ne pouvons que remercier notre cher président de s’être une fois de plus plié à l’exercice et même si nous avons gardé nos distances, notre passion commune nous avait bien réunis.

Alors merci à tous à l’année prochaine pour de nouvelles soirées

et vive la magie !

Arnaud

 

 

print

%d blogueurs aiment cette page :