Vincent Hall

Vincent Hall

L ’animateur de la soirée ne nous a pas posé un lapping, il était juste indisponible.
Au pied levé mais avec beaucoup de précision et de clarté HENRY POU nous a enseigné les bases de cette technique chère à Goshman et autres Frisch : positionnement des jambes croisées sous la chaise et surtout misdirection pour dissimuler les mouvements. Et rappel du geste simple, naturel qui doit parfaitement imiter le geste simulé ; nous nous sommes tous entrainés à prendre véritablement une pièce sur la table, puis en refaisant exactement les mêmes mouvements, à la lapper.
 
Alors pour illustrer tout cela Henry a d’abord fait passer 4 pièces l’une après l’autre au travers de la table, en refaisant plusieurs fois les manipulations pour bien décortiquer les diverses phases. Ensuite il a fait comme un Pou qui aurait avalé un couteau ! Manière de nous couper l’appétit mais surtout d’illustrer que le lapping concerne toutes sortes d’objets. (Sur ce sujet on raconte qu’au cours d’un diner entre magiciens Tony Slydini avait lappé sa fourchette une bonne trentaine de fois sans que son vis-à-vis, qui pourtant guettait le moindre mouvement suspect, ne relève rien d’anormal …)
 
Puis H.B. nous a partagé une routine de pièces à la main inspirée de David Stone. Annie comme toujours s’est prêtée avec le sourire au jeu et a constaté de près la disparition et l’apparition de pièces dans ses mains ou sur ses bras.
 
Pour ma part, n’ayant pas bien saisi le thème de la soirée (Coco m’avait dit avec son merveilleux accent : « il faut faire des tours avé des lappin’ ») j’ai donc présenté un tour avec des … lapins !  Clin d’œil à mon parrain Henry, j’ai proposé les lapins qui passent à travers la table. Adapté des boutons à travers la table de Gaëtan Bloom, c’est une façon de montrer que le lapping peut se pratiquer… debout.
 
Il manquait un peu d’exotisme, c’était sans compter sur FRANCIS qui a présenté une jolie routine de pièces chinoises au ruban : on les a vues ces pièces trouées toutes retenues par le ruban rouge, et qui pourtant une à une s’en échappaient mystérieusement…
 
Notre  COCODENOIX national nous a montré d’autres applications des techniques de lapping et du geste simulé avec une chasse aux pièces et un matrix réalisé debout. Comme à son habitude il nous a offert beaucoup d’explications sur toutes les subtilités et les pièges à éviter.
 
GUILLAUME enfin dans un autre registre a proposé puis expliqué un tour de carte efficace ou un spectateur et lui choisissent chacun une carte dans un demi paquet, puis le paquet est reconstitué non sans avoir placé une partie des cartes face en l’air ou face en bas. Mais une fois le jeu étalées en ruban, les cartes choisies sont les DEUX seules dans le même sens. 
En conclusion de cette soirée d’initiation au Lapping : il serait dommage de …laisser tomber !
Vincent Hall

print

Inscrivez-vous sur notre groupe Facebook

Afin de pouvoir échanger entre-nous sans regards profanes.

L'occasion de prolonger l'esprit de nos réunions et provoquer des rencontres magiques.

Merci beaucoup et à bientôt.

%d blogueurs aiment cette page :