Francesco Palmieri,

Notre ami, notre compagnon, notre confrère, nous a quitté trop tôt. Il nous a laissé le souvenir d’un sourire, de sa grande générosité, de son talent. Indissociable de sa compagne Maria, il irradiait chacun de sa gentillesse.

Voici quelques photos pour ne pas oublier. Si vous le souhaitez, vous pouvez lui laisser un petit message ci-dessous.

 

9 Commentaires

  1. Arnaud Lhermitte

    C’est un vrai plaisir de voir ces photos et de revoir Francesco. Je suis trop jeune en magie pour avoir l’connu autant que certains mais je ne garde que des bons souvenirs de mon ami Francesco. Il m’avait dit un jour – et ça m’avait vraiment fait un immense plaisir – après que j’eu montré un petit tour lors d’une réunion du CMP “j’aime bien ta façon de présenter”. Wouaohh !! quel compliment ! j’étais fier d’avoir attiré son attention. En fait je crois qu’il avait dit ça pour me booster et me donner confiance parce que sa générosité était là aussi.
    Je croisais souvent Francesco et Maria au CMP, c’était à chaque fois positif et enthousiasmant.
    Et ce que j’aimais bien aussi c’était son air détendu, souriant, à la Dolce Vita.
    Merci Francesco de t’avoir un peu (pas assez) connu, tu peux être sûr que tu resteras dans ma mémoire et je casse une baguette, comme la coutume le veut, pour les grands magiciens. Ciao Francesco !

    Réponse
  2. Alain FLORIMOND

    Merci, d’avoir créé cette page qui permet de rendre hommage à Francesco.

    J’approuve tous les qualificatifs utilisés. Je pense qu’il aurait aussi été possible de dire “notre ambassadeur”.

    En effet, selon moi, Francesco a largement contribué à faire rayonner la magie ; et dire “dans le monde” n’est pas excessif, grâce à l’organisation des spectacles à Rosny Sous Bois et en Italie. C’était aussi un passeur du savoir, au travers de son enseignement de la prestidigitation.

    J’ai beaucoup apprécié de connaître Francesco. Chacune de nos rencontres était enrichissante.

    Le monde de la magie perd un de ses prestigieux acteurs !

    Réponse
  3. Claude Monlouis

    Pour moi, c’est le souvenir d’un couple qui restera gravé dans ma mémoire. Nous nous sommes seulement croisés, mais j’avais été touché par ses problèmes de santé et lui envoyais un petit message de temps en temps. Il ne se plaignait pas et même quand nous avons discuté au Radeau, malgré son appareillage, il montrait une énergie qui pouvait faire douter de la gravité de sa maladie. Francesco avait une personnalité forte et agréable et d’après ses amis proches, c’était le reflet de sa gentillesse. Un de ses amis m’a dit qu’il connaissait l’issu de son combat, mais par force et élégance et je pense surtout pour Maria il nous a donné l’illusion que le pire ne serait pas au rendez-vous.

    Réponse
  4. Xavier Domez

    C’est également une très grande tristesse pour moi d’apprendre le départ de Francesco…
    Je le cotoyais lors de nombreuses occasions, participais à ses animations au cours du festival Rosnyllusion en compagnie de notre ami commun Alain les samedis après-midis avant chaque spectacle à Rosny. Ce qui devait être encore l’occasion dernièrement pour les 10 ans.
    Je voudrais transmettre tout mon soutien à Maria, toutes mes pensées vont vers elle et tous ses proches.
    Amicalement,
    Xavier Domez et mon fils Nicolas !

    Réponse
  5. Lucien CAEN

    Prenons, ma femme et moi ,part à votre peine ?Nous l’avons connu par l’AFAP et avons assisté aux Rosny illusions
    Il était si dynamique ,entrainant ,enthousiaste pour son art que son nom restera dans la mémoire des magiciens .
    Nous présentons nos condoleances attristées a son fils et à sa compagne Maria en lui souhaitant de continuer les projets
    et organisation de spectacles de Francesco. Ma fille Valérie se joint à nous Lucien et Gisèle CAEN

    Réponse
  6. Daniel Krellenstein

    Ciao Francesco !
    Tu vas nous manquer. Oui, ton enthousiasme, ta générosité, ta poésie… Tout ce que tu étais va nous manquer.
    Je pense à ceux qui restent ; je présente mes sincères condoléances à ses proches, à sa famille, à Maria.

    Réponse
  7. Henry Pou

    je ne resterai pas assez longtemps devant mon clavier pour dire ce que je ressens.
    Que de souvenirs, je nous revois encore, à l’époque, dans le nouveau magasin de Guy lore discutant décors et peintures, c’était la première fois que je te rencontrais.Et puis,toute une page de vie Magique est passée jusqu’à a dernière fois, au radeau chez notre ami Nino. Et puis …
    Adieu l’Artiste !

    Réponse
  8. Jean-François Paponnaud

    Je n’ai croisé Francesco que lors d’ateliers au CMP et je n’ai donc aucune connaissance de son passé magique. Je le connaissais donc peu mais j’avais plaisir, en le voyant, à lui lancer : “Ciao Bello, come stai?” et il me répondait ” Bene e tu ?” Oui, j’aime la langue italienne que j’ai étudiée au lycée il y a fort longtemps mais que j’ai pratiquée durant ma vie professionnelle. Alors l’accent fleuri de Francesco était pour moi un vrai bonheur. Ciao Bello! Mi manchi già e ci manchi.

    Réponse
  9. Vincent HALL

    Moi aussi j’ai peu connu Francesco, seulement à quelques soirées du lundi au club ces dernières années, mais comme Arnaud j’ai reçu des encouragements une fois ou, stagiaire, je m’étais aventuré à présenter quelque chose, et ça c’est précieux.
    Et j’aimerais bien que ceux qui ont travaillé avec lui nous livrent quelques anecdotes ou quelques moments forts vécus avec Francesco…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous sur notre groupe Facebook

Afin de pouvoir échanger entre-nous sans regards profanes.

L'occasion de prolonger l'esprit de nos réunions et provoquer des rencontres magiques.

Merci beaucoup et à bientôt.